mardi 9 avril 2013

H comme Husson


Une de mes grandes frustrations ! C'est le lieu de naissance d'une de mes arrière arrière-grands-mères du côté paternel.

Source Photopin
Tout s'annonçait pourtant pour le mieux. Lorsque j'accédai à l'acte du mariage civil de Louis Martin Chancé et d'Anne Restaux, rédigé le 20 février 1815 au Touchet par le maire de la commune, messire Frédéric Auguste de la Chambre de Vauborel (excusez du peu), je découvris deux pages d'une écriture facilement déchiffrable. Et un luxe de détails.

Anne, fille de Louis Restaux et d'Anne Jacqueline Hamel, âgée de vingt-quatre ans, était née en la commune de Husson le 8 mai 1792. Que demander de plus ? À l'époque, les archives de la Manche n'étaient pas encore disponibles en ligne ; je me tournai donc vers le service d'entraide de FranceGenWeb pour demander une copie de l'acte de naissance ou de baptême. Las, la réponse ne se fit pas attendre : pas d'actes pour Husson avant 1803 !

J'ai pu vérifier l'information sur le site des archives numérisées, plutôt bien fait, lorsque j'ai pu y avoir accès. La collection de l'état civil conservée en mairie commence en 1804, celle du greffe conservée aux Archives départementales commence en l'an XI, les registres de catholicité commencent eux aussi en 1804 et les registres clandestins conservés au diocèse couvrent uniquement la période 1794-1799. Aucun espoir de ce côté-là, donc.

Qu'est-il arrivé aux autres registres ? je l'ignore. Faut-il y voir une conséquence des violents combats qui eurent lieu dans le secteur en 1944 ou faut-il remonter jusqu'aux désordres de la Révolution ? Décidément, la généalogie est l'une des portes d'entrée de l'Histoire et mes recherches ne sont pas près de s'achever.

Si j'ai pu remonter plus loin du côté de Louis Restaux, qui est originaire de Buais, je reste bloquée du côté d'Anne Jacqueline Hamel. Il me manque une pièce essentielle, leur acte de mariage. Il me faudra sans doute explorer les archives notariales, en croisant les doigts, pour renouer le fil…

1 commentaire:

  1. Bonjour
    J'ai eu le même genre de déboire avec Mauleon, toujours dans la quete des origines du couple Bremond-Gousseau. Des indices m'orientent fortement vers cette bourgade, mais les registres paroissiaux ne sont pas arrivés jusqu'à nos jours.

    RépondreSupprimer